Auteur: Radio RAJ

Quel regard portent les jeunes sur l’Algérie 54 ans après l’indépendance.

À l’occasion de la fête de l’indépendance et de la jeunesse le 05 Juillet, l’émission café des libertés de la radio RAJ “voix de jeunes” a consacré son numéro au regard que portent les jeunes sur l’Algérie 54 ans après l’indépendance en invitant des jeunes pour débattre et partager leurs visions du présent et comment conçoivent-ils le futur, les contraintes qu’ils rencontrent tous les jours et les défis qui les attendent.

Étaient présents au plateau de la radio :

1- Lydia Aberrane; membre du collectif Une Meute littéraire.

2- Djaouad Rostum; écrivain et membre du collectif Une Meute littéraire.

3- Karim Boutata; étudiant et militant du RAJ.

Partager sur :
Share

Mahmoud Khoualda: l’handicapé n’est pas un fardeau pour la société, il souffre de non respect de ses droits.

Bonne écoute sur la radio RAJ “voix de jeunes” de l’émission l’invité de la semaine, enregistrée à l’occasion de la journée nationale des handicapés le 14 mars de chaque année, l’émission a reçu Khoualda Mahmoud, coordinateur du comité RAJ de la ville de Constantine et Ex- membre de l’équipe nationale des handicapés moteur.

La situation des personnes handicapés, entre les intentions et la volonté de prendre en charge cette catégorie et ce qu’elle rencontre en contraintes et embauches.

L’action des pouvoirs publics pour améliorer la vie et le quotidien de cette frange de la société et le regard de la société envers elle.

Partager sur :
Share

Nassera Dutour: pour un règlement juste et équitable de la question des disparu(e) en Algérie

Un entretien émouvant et riche en enseignements avec Mme Nassera Dutour porte parole du CFDA (Collectif des Familles de Disparus en Algérie) qu’elle a accordée au cours de l’émission “l’invité de la semaine” de la Radio RAJ “Voix de jeunes” à l’occasion du lancement de la radio web;Radio des sans voix“.

Un échange autour du pourquoi de la radio web, du contexte médiatique en Algérie, du combat des familles des disparu(e)s en Algérie pour la vérité et la justice, le déni de reconnaissance de la souffrance et de la douleur des familles.

Bonne écoute.

Partager sur :
Share

Djaouad Touati jeune écrivain; la jeunesse et l’engagement littéraire.

Dans ce nouveau numéro de l’émission “l’invité de la semaine”:

la radio RAJ “voix de jeunes ” a reçu Djaouad Rostom Touati jeune écrivain, auteur du roman “Empereur nommé désir” à paraître prochainement.

L’auteur a présenté son roman, aussi il a abordé l’engagement de la jeunesse dans la vie publique, le rôle des organisations de la société civile dans la prise en charge des doléances de cette frange de la société, la place de la littérature dans l’école Algérienne et dans la société.

Partager sur :
Share

l’immigration en Algérie, défis et réalités.

 

Journée de l’enfant africain:

Un nouveau numéro de l’émission « café des libertés » de la radio web ; Radio RAJ « voix de jeunes », ce numéro est consacré à l’occasion de la journée de l’enfance africaine aux enfants migrants et au phénomène de l’immigration en Algérie. Plusieurs questions ont été abordée ; conditions de vie, l’accès aux soins, à l’éducation et à l’école pour les enfants, la situation économique et sociale des migrations, la discrimination et l’exploitation des migrants, le rôle de la société civile dans le soutien et l’aide aux migrants, cadre juridique et législatif en Algérie et quelle stratégie des pouvoirs publics. Pour débattre de toutes ces questions, le plateau de l’émission a reçu : 1- Imène BENCHAOUCHE, Chargée de plaidoyer et d’accès aux droits des migrants Médecins du Monde France Mission Algérie. 2- Moumen Khelil secrétaire général de LADDH et membre du comité de coordination de la plate forme migration Algérie. 3- Belouar Nassim étudiant à l’université de Tizi Ouzou, militant des droits humains et un des initiateurs de l’école des réfugiés à Tizi Ouzou.

 

Partager sur :
Share

Quelle place pour l’art et la culture dans la société Algérienne?

L’art et la culture sont des vecteurs d’éveil citoyen, porteurs de la mémoire des peuples et sont des outils d’expression. L’art est l’image de la société, il critique et caricature le quotidien de la société dans le but d’éveiller les esprits et d’interpeler les consciences.
A l’occasion de la journée de l’artiste célébrée le 08 juin de chaque année, le numéro de cette semaine de l’émission “invité de la semaine” a reçu Arezki Tahar, pour débattre de la place de l’art et de la culture dans la société Algérienne, quels rapports entretien la société avec l’art d’une manière générale, la place de l’art et de la culture dans l’éducation et l’école Algérienne.
Partager sur :
Share

Amel Ben Ghanem de l’association Agir : “Un environnement sain pour un avenir sain”

Un débat riche et fructueux avec notre invité Melle Amel Ben Ghanem de l’association Agir de la wilaya de Bouira,sur l’engagement de l’association et ces actions pour la protection et la préservation de l’environnement à Bouira, sur l’importance de l’implication de tout le monde, citoyens, pouvoirs publics et associations pour la promotion des valeurs et des principes d’un environnement sain et propre.

Partager sur :
Share

L’école Algérienne entre réalité et défis pour une école moderne et universelle

Nouveau numéro de l’émission bimensuelle “café des libertés” de la radio RAJ “voix de jeunes” consacrée au secteur de l’éducation et au déroulement des épreuves du baccalauréat 2016. un sujet d’actualité qui a fait couler ces derniers jours beaucoup d’encre et de salive.

 

Partager sur :
Share

Redouane Boujemaa: On ne peut pas dissocier la liberté de la presse d’autre libertés citoyennes

09M.Redouane Boujemaa, journaliste et professeur à la faculté des sciences de l’information et de la communication à l’université d’Alger, parle de la situation de la liberté de la presse en Algérie, les médias publics, le monopole de l’Etat et du privé sur les médias, le syndicalisme et la formation des journalistes, l’affaire du rachat du journal Elkhabar par Rebrab et les médias alternatives…

Partager sur :
Share