Le mouvement d’octobre 88 serait une suite logique des luttes précédentes

Le mouvement d’octobre 88 serait une suite logique des luttes précédentes

29 ans se sont déjà écoulés depuis le mouvement d’octobre 88 où les jeunes algériens sont sortis dans la rue pour dénoncer haut et fort les injustices et le marasme social et économique dans lequel le pays s’est embourbé.

Pour débattre de ce mouvement et des acquis démocratiques d’octobre et de la situation actuelle de l’Algérie, la webradio a reçu sur son plateau :

  • Melle Tinhinane Makaci : Journaliste et présidente de l’association Tharwa Fdhma nSoumer
  • Mohamed Safar Zitoun : Secrétaire général de la LADH
  • Karim kebir : Journaliste
Partager sur :
Share